Jacqueline van de Geer

Montréal, Canada ____http://www.jacquelinevandegeer.com/

Biographie

En août 2005, Jacqueline van de Geer s’installe à Montréal. Rotterdam, sa ville de naissance
bombardée à deux reprises, se voit marquée par la deuxième guerre mondiale.
Grandir dans une ville en reconstruction lui a énormément enseigné sur l’art de faire
beaucoup avec presque rien. Quelques-unes de ses inspirations pour son travail de création
sont : la vie quotidienne, Dada et les mémoires personnelles.
Depuis qu’elle a reçu son statut d’immigrante au Canada, elle a développé des performances
où elle invite les spectateurs à participer à son œuvre.

Démarche de l’artiste

Il s’agit d’une performance sous forme d’une rencontre avec les spectateurs, à la Place
Bonaventure, lors de la Nuit blanche de Montréal.
Une table, cinq chaises, un album avec de vieilles photos, sa vieille poupée noire Katinka,
d’anciennes cartes postales d’anciennes colonies des Pays-Bas, une nappe au crochet de sa
grand-mère, une vieille carte de l’Europe et de nombreux autres souvenirs de son enfance.
Au cours d’une conversation d’une quinzaine de minutes, elle partage des histoires liées à
des changements de perspective sur son éducation et sur sa formation aux Pays-Bas. Elle
explique la façon dont les temps ont changé : non seulement les traditions et les systèmes
de croyances ont été transformés, mais aussi comment cela l’a poussée à réinitialiser (reset)
les valeurs du passé.
Au cours de cette rencontre, du temps est réservé à la communication, aux questions et aux
échanges avec le public. Celui-ci participe activement à la discussion suivante :
qu’aimerions-nous réinitialiser, ici et maintenant, si nous en avions le pouvoir?

Activités auxquelles l'artiste a participé

Superstitions!

Atelier – Explorer le processus créatif intuitif avec Jacqueline van de Geer