Julia Piccolo

Montréal, France et Canada

Biographie

Julia Piccolo travaille à partir des liens qui unissent le textile, l’art décoratif, l’architecture et l’ordinateur.

Titulaire à la fois d’une maîtrise en arts visuels (École supérieure des beaux-arts de Nantes Métropole – ESBANM, France) et d’une maîtrise en sciences sociales (École des hautes études en sciences sociales – EHESS, France), elle tisse ensemble les histoires de l’art et de l’architecture ainsi que les théories des médias et des pensées féministes afin de proposer des installations colorées et organiques où peinture, sculpture et vidéo numérique se mélangent et se répondent.

Démarche de l’artiste

L’installation, produite en coproduction avec le Studio XX de Montréal, au Québec, se compose de plusieurs sculptures et d’une vidéo.

La volonté de cette installation est de formuler un reset de l’histoire de la technologie, trop souvent racontée du côté des hommes.

L’installation se base sur les liens entre les techniques textiles et numériques pour réfléchir à l’apport des femmes dans l’histoire des technologies et, plus particulièrement, aux gestes associés à la préconception féminine derrière le métier à tisser Jacquard.

Tisser, assembler le fil et peindre sont des actions ancrées dans l’imaginaire patriarcal et liées au monde de l’artisanat et des passe-temps domestiques féminins.

L’installation Glissement de compétences permet de valoriser ces pratiques, souvent rendues invisibles, et de montrer leur lien avec l’univers des technologies, qui est encore trop masculin.

Activités et œuvres de l'artiste

Glissement de compétences