L’ART S’AFFICHE x Technopôle Angus

Du 8 octobre 2022 au 8 mars 2023

L’artiste montréalaise Amélie Jodoin est actuellement en exposition pour L’art s’affiche au Technopôle Angus

Art Souterrain
Technopôle Angus

L’art s’affiche est un projet d’exposition d’affichage public, ayant pour objectif de rendre accessible l’art contemporain tout en dynamisant visuellement l’espace urbain. Des artistes emergent.e.s et établi.e.s, issu.e.s de pratiques multiples, sont selectionné.e.s et invité.e.s à exposer leurs œuvres dans un environnement à chaque fois inattendu.

L’art s’affiche fait partie du programme d’Art en Entreprise proposé par Art Souterrain, dont le mandat est de faire entrer l’art dans le quotidien professionnel. Un programme régulier est déjà mis en place avec Ubisoft Montréal, qui, tous les trois mois, accueille sur sa façade le solo show d’un ou d’une artiste.

Amélie Jodoin

Biographie

Amélie Jodoin a obtenu un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’UQAM en 2016. Elle a fait partie de la première édition de ARTCH en 2018 et a effectué une résidence d’artiste en Finlande en 2019 pour laquelle elle a eu une bourse de création du Conseil des arts et des lettres du Québec. En 2020, elle a présenté une première exposition solo à la Galerie AVE (Montréal). Récemment, elle a pris part à des expositions collectives à The Tub Hackney (Londres, UK), Jano Lapin (Montréal) et Z Art Space (Montréal). Amélie Jodoin vit et travaille à Montréal.

Démarche artistique

En posant un regard amusé sur son environnement, Amélie Jodoin s’intéresse à la modification et la transformation d’images existantes. Ces dernières années, sa pratique artistique a été principalement dirigée vers la métamorphose des paysages dans lesquels elle se trouve. L’artiste se questionne sur la composition et les qualités picturales de son environnement : ses couleurs, ses textures, ses volumes, ses objets. Par l’extraction de certaines composantes de ces paysages ou par l’ajout d’éléments hétéroclites dans ceux-ci, Jodoin présente des scènes fictives basées sur le réel, où parfois des objets anodins y sont glissés de façon imprévue, à la manière de l’art in situ.

Œuvre, Roche papier ciseaux allumettes, de l'artiste Amélie Jodoin affichées sur les murs du Technopôle Angus pour l'exposition L'art s'affiche