Sébastien Michaud

Montréal, Canada

Biographie

Sébastien Michaud a presque toujours été montréalais.

L’une de ses premières séries photographiques avait d’ailleurs comme thème les raffineries de l’est de Montréal. Celle-ci était inspirée par la série Marghera, de la photographe italienne Alessandra Chemollo.

Ayant reçu sa formation en photographie argentique au tournant des années 2000, il a continué son parcours en art visuel à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) jusqu’en 2013. Après quelques expositions d’art multidisciplinaire, il s’est consacré presque exclusivement au médium photographique.

Démarche de l’artiste

Les photographies constituant Supermarket Landscape ne sont rien de moins que des bancs de neige qui s’accumulent l’hiver dans les stationnements de centres commerciaux. De la neige ramassée et tassée dans un coin du terrain pour permettre le bon fonctionnement du centre commercial et de son activité économique. Ces images, incluant celles de congères, ont été prises sur une période de quatre ans, un peu partout au Québec. Elles sont, au premier regard, beaucoup plus près du paysage venant d’une autre planète (ou d’un paysage idyllique) que celles que nous aimerions voir après plusieurs jours de marche en pleine nature.

Devant ces images, le spectateur se retrouve devant une contradiction : le beau paysage est ici le résultat d’un rejet, autant ambiguë que les paysages dits « naturels ». Ces paysages que la société moderne cherche encore à nous promettre mais qui sont, en réalité, bien souvent aménagés et balisés. Ces photographies permettent de réinitialiser (reset) notre rapport au paysage.

Activités et œuvres de l'artiste

Supermarket Landscape