XS
SM
MD
LG
XL

Activité Performance : Oli Sorenson – Fontana Mashup



Description

DÉMARCHE DE L’ARTISTE

Oli Sorenson vise à effectuer une critique institutionnelle de l’artiste, en tant que créateur original et producteur de propriété intellectuelle. Dans ce but, l’artiste souligne les contradictions fondamentales entre les limitations imposées par les droits d’auteur et les moyens actuels de reproduction massive, à l’ère de la surabondance d’images numériques en ligne. Sous de telles conditions, ses œuvres se prêtent à un système partagé de gestes créateurs, et un vocabulaire artistique plus vaste que celui engendré par des individus isolés dans leurs ateliers. Sorenson vise à déstabiliser l’idéologie encore prééminente que l’art se créé en vase clos, en privilégiant des gestes de citation et d’appropriation dans mon propre travail. Lorsqu’il copie, transforme et combine les œuvres existantes d’artistes reconnus, ces formes plastiques et ces matériaux conceptuels ne sont pas réutilisés en dépit de leurs propriétés intellectuelles, mais en vertu de leurs appartenances à des entrelacs de patrimoines culturels; en vertu de leurs inscriptions au sein d’une matrice de mémoires collectives.

L’ŒUVRE

Fontana Mashup

Performance, 2019

Avec Fontana Mashup, Sorenson poursuit une approche déjà initiée avec la série Video Pistoletto consistant à imiter le geste d’un artiste réputé et de l’appliquer sur de nouvelles formes, encore non-explorées par ce dernier. Ainsi, il transpose les incisions de Lucio Fontana sur des copies de tableaux qui se sont récemment vendus à prix exorbitant aux enchères. L’artiste contourne le concept de Walter Benjamin sur la reproduction mécanique en commandant des copies faites à la main par des artisans de Chine. Ces copies à l’huile servent de réceptacles aux lacérations de Fontana, exécutées à l’aide d’un scalpel. Son coup de couteau s’ajoute aux coups de pinceaux dans ces chefs-d’œuvre pour perturber l’intégrité de ces images canoniques, continuellement copiées et mises à jour par leur omniprésence dans les réseaux numériques. L’artiste réagit à l’ubiquité de ces copies virtuelles, en les transposant sur un support physique, pour ensuite les détruire partiellement et rétablir certaines des propriétés matérielles des œuvres originales. Sorenson questionne le seuil entre les modes de production, de reproduction, de restauration et de destruction des images faisant partie du bagage culturel de notre société.

Commissaire : Art Souterrain

Art Souterrain

2020 Rue William
Montreal, QC H3J 1R8

438-385-1955

info@artsouterrain.com

Contactez-nous!


Une équipe permanente travaille à l´année sur le festival et les différents projets et nous proposons des stages et du bénévolat sur différentes missions afin de nous aider dans notre mandat.

Participer !