Kando

Montréal, Canada

Biographie

Kando a grandi à Kinshasa, en République démocratique du Congo. Il vit et travaille actuellement à Montréal.

Il a complété sa formation à l’Académie des beaux-arts de Kinshasa (2009) et est plus récemment diplômé au baccalauréat en design de l’environnement à l’UQAM (2016). En 2020, il a reçu le prix du Best of the Art Fair Toronto Outdoor Award, offert par la Fondation de la famille Rudolph P. Bratty. Il a participé à des expositions au Canada, aux États-Unis, en Afrique et en Europe.

Kando développe ses œuvres par le biais de recherches humanistes et sociales. L’artiste est mû par un profond désir de liberté et d’équité. Son travail interroge la construction de l’identité et célèbre la diversité. Depuis son arrivée au Québec en 2009, Kando désire s’intégrer à son nouveau pays. Tandis que l’enracinement à une nouvelle terre représente un long processus, Kando se retrouve étranger dans son pays natal, alors qu’on lui dit désormais qu’il n’est plus vraiment congolais. Ainsi, l’artiste oscille entre l’héritage de ses origines et ses nouvelles expériences au Québec. C’est selon lui la rencontre de ces deux mondes qui font la plus grande richesse de son travail.

À propos de l'oeuvre

Umbrella (2020) et Monama

À travers ses œuvres, Kando interroge l’évolution de la place et du rôle des femmes noires dans l’histoire. Ses peintures déploient un éventail d’analyses selon des perspectives historiques, féministes et anthropologiques.

Umbrella (2020) s’inspire de l’œuvre de William-Adolphe Bouguereau en réinterprétant l’iconographie chrétienne classique. Dans cette dernière, on voit une femme assise dans une position hiératique, vêtue d’un épais drapé et entourée de plusieurs enfants. Kando s’inspire également de La Pietà, l’œuvre sculpturale de Michel-Ange présentant une femme tenant un corps inerte. Cette fois-ci, dans l’œuvre de Kando, il s’agit plutôt d’une femme noire, rappelant Nina Simone, faisant écho à la brutalité policière et au mouvement de résistance Black Lives Matter.

Quant à elle, l’œuvre Monama met en lumière les femmes africaines qui ont joué un rôle important dans le développement économique, social, culturel et politique au sein de leur continent.

Horaire des visites

CENTRE DE COMMERCE MONDIAL DE MONTRÉAL
(ALLIED)
747 Rue du Square-Victoria
Local W160
Mercredi 9h00-14h00

Photo : Camille Dubuc

Événements

Artch 2018