Cinzia Campolese


Biographie

 

Cinzia Campolese est une artiste qui vit et travaille à Montréal (Canada). Ses œuvres ont été exposées dans des institutions culturelles, des galeries et des événements tels que Stereolux, Biennale Chroniques et Biennale Nova XX, Mutek Montréal et Biela Noc.

Son travail comprend des installations et des œuvres en temps réel qui interrogent les concepts de perception et de conscience d’un espace. Elle travaille à différentes échelles et questionne l’ubiquité de certains des éléments visuels qui font partie de notre génétique culturelle. Les compositions sont souvent représentées par des sculptures, créées avec différentes surfaces et matériaux qui rendent visibles et augmentent l’intangibilité numérique. Poussée par le désir de présenter des œuvres « infinies » qui ne suivent pas une approche narrative et qui offrent un espace d’interprétation, l’artiste établit un discours basé sur des indices communs et partagés, et conduit à une remise en question.

À propos de l'oeuvre

 

Re-loading the Real (Re-charger le réel), vise à remettre en question notre rapport au temps et à la réalité. Ce travail gravite autour de l’utilisation de symboles “d’états de chargement » que l’on peut trouver sur le web. Elle utilise la forme la plus commune de ces symboles – animé, suivant une direction dans le sens des aiguilles d’une montre poursuivant un mouvement infini. Ces symboles représentent un fragment de suspension, dans lequel tout ce qui est en pause est flou et peu clair avant que la connexion ne revienne.

Comme avec le symbole de la roue, nous n’avons ici aucune indication du temps qu’il faut attendre avant de voir le contenu que nous avons demandé. En effet, Cinzia Campolese veut interpeller le spectateur et lui demander où et quand nous nous trouvons dans ces moments de suspension. Pendant que nous attendons, pouvons-nous imaginer une nouvelle réalité qui n’est pas encore là ?