Jason Cantoro


Biographie

Né en 1979, Jason Cantoro est un artiste visuel Montréalais d’origine Franco-Canadienne et Italienne.  Il vit et travaille à Montréal. Il a co-fondé l’atelier Cinqunquatre avec Alice Jarry (2004-2016). Son atelier est un espace de création libre où il offre de l’aide technique en impression et du mentorat pour les artistes de la relève.

Son parcours assez atypique regroupe Art et Design. En marge de son travail exclusivement artistique, il a collaboré avec de nombreux acteurs du milieu culturel et compagnies diverses pour des projets d’identité, illustration, installation et direction artistique. Il entrevois son travail global comme étant le résultant d’une série continuelle de hi-five entre les deux sphères. Il considère leur séparation seulement utile pour désigner les facultés universitaires. 

Il a développé son marché majoritairement au États-Unis et au Canada et un peu en France. Il a exposé en Solo dans des galleries de Montréal, New York et récemment Belgrade dans le cadre d’une résidence où il a élaboré le concept de sa série »The Paper Trail ». 
Il a signé quelques projet d’art public dont une murale sur la rue St-Laurent et une sculpture dans le cadre de la manifestation d’art publique Aires Libres de 2015. 
Il a participé à de nombreuses foires d’art prestigieuses de plusieurs villes Américaine et Canadiennes, à Paris, à Honk Kong et à Londres dont Scope Miami, Art New York, AAF, Fountain. 
Il a participé à de nombreuses expositions de groupes dans les mêmes villes.
Son travail fait partie de plusieurs collections corporatives telles que Colart Collection, Ubisoft, Ivanhoe Cambridge, Le cirque du Soleil, groupe Aldo ainsi que de multiples collections privées.

Démarche de l’artiste

Ses oeuvres, principalement reliées à la création d’images en sérigraphie, ont évolué vers la troisième dimension. L’exposition présente un corpus d’oeuvres qui témoigne du processus pendant lequel ses compositions ont changé vers l’élaboration de sculptures. Ces anamorphoses, des systèmes optiques qu’il qualifie de macro-lenticulaires, ont été développées à partir de plis en origami. La préoccupation de l’artiste se situe désormais à la jonction de l’architecture, du design industriel et de l’art visuel. Depuis quelques années, il multiplie sa présence dans le domaine de l’art public. La profondeur, les perspectives et le mouvement dominent aujourd’hui l’art de Cantoro. «  Pour moi, l’art prend tout son sens dans le fait qu’il engendre la création d’un savoir identitaire partagé. Je considère donc important de créer des oeuvres auxquelles les gens peuvent s’identifier. Je crois qu’essayer de fixer une ligne directrice ne relève plus du travail de l’artiste actuel. Le monde est en changement, les idées et points de vue se multiplient. La planète rétrécie à la vitesse de nos connections internet. La vie va trop vite pour s’ancrer sur des positions fermes, ceci reviendrait à se limiter. Nous sommes dans une ère de post-vérités où les faits alternatifs (mensonges) des leaders gouvernementaux sont considérés comme étant risibles. Je propose que la fatigue et la lassitude soient les seuls obstacles à la création. Mon travail en atelier est avant tout spontané et je le vois comme étant un jeu. Dans ces moments, la réflexion est quasi inutile. Mes oeuvres appellent à l’imagination et j’ose espérer que le regard puisse y retourner et toujours l’aborder différemment : il y a toujours beaucoup plus à découvrir que ce qui s’offre au premier regard. »

L’exposition aborde le thème Jeu et diversion. Dans ce cas, le système optique développé par Cantoro suscite la participation des spectateurs.  Ceux-ci seront poussés à varier leur position dans l’espace afin d’entrevoir à tour de rôle les différentes orientations de lecture d’image qu’offre la structure.  De leur côté, les oeuvres en 2 dimensions suggèrent la tri-dimension par jeux d’opacité et de transparence. La recherche en abstraction géométrique représente la première étape de Cantoro dans son étude de la profondeur en image qui l’a mené ensuite vers la sculpture.

Activités et œuvres de l'artiste

Visite commentée