Dina Goldstein


Biographie

Dina Goldstein est une photographe canadienne travaillant sur des surfaces de grandes dimensions. Elle explore des sujets relatifs à la condition humaine à travers le filtre du Pop surréalisme. Dina s’est inspiré d’événements de sa propre vie pour créer la série “Fallen Princesses” en 2007-2009. La série s’interroge sur le cliché ils vécurent heureux jusqu’à la fin des temps instauré par Disney et par les sociétés occidentales.  Le projet connaît un énorme succès en ligne et continue, à ce jour, d’être viral. Son second projet d’importance à pour titre “In the Dollhouse”, 2012. C’est une série narrative en 10 volets dont les scènes se déroulent dans une maison de poupée rose adaptée à la taille adulte de ses propriétaires: Barbie et Ken. Son troisième et plus ambitieux projet « Gods of Suburbia » fut dévoilé en 2014. Dina a gagné de nombreux prix dont l’Arte Laguna, ce qui lui a permis de participer à une résidence en Inde. Elle remporte également le Prix Virginia en 2014, une reconnaissance internationale destinée aux femmes, et fût invité à Paris.   

Démarche de l’artiste

Gods of Suburbia est un projet photographique en 11 parties analysant les croyances religieuses au sein d’un contexte moderne où se côtoient technologie, science et laÏcité. Le projet invite le spectateur, qu’il soit religieux ou laïc, à réfléchir et à s’auto-questionner sur la pertinence éthique et morale provenant de traditions ou de symboles anciens dans une société caractérisée par le matérialisme et le consumérisme.