Caroline Monnet

Montréal, Canada

Biographie

Artiste multidisciplinaire originaire de Gatineau, Caroline Monnet vit et travaille à Montréal. Après des études à l’Université d’Ottawa et à l’Université de Grenade (Espagne), elle poursuit une carrière en arts visuels et cinéma. Ses œuvres ont été présentées au Canada et à l’étranger, notamment en Europe et aux États-Unis lors de la Whitney Biennial 2019, ainsi qu’au Musée d’art contemporain de Montréal, au Musée des beaux-arts du Canada et à la Biennale de Toronto. Ses œuvres font partie des collections de ces institutions. Caroline Monnet est représentée par la Galerie Division. 

Démarche de l’artiste

La série In the Name of Progress s’inspire de motifs traditionnels anishinabe transmis au fil de générations de matriarches. L’artiste souligne ainsi l’héritage par filiation de ce vocabulaire visuel. En même temps, elle rend hommage à la culture autochtone et à sa persistance malgré l’adversité. 

Dans les œuvres originales, la notion de progrès se manifeste dans les procédés utilisés par Monnet. La technique de pyrogravure où l’image est brûlée dans une essence indigène, notamment le cèdre blanc, devient une métaphore du traitement réservé aux Premiers Peuples. Entièrement brodée à la machine, l’œuvre originale portant la mention In The Name of Progress, renvoie aux premiers métiers automatisés, dont le fonctionnement a permis la révolution industrielle et l’avènement de l’informatique. Les œuvres imprimées exposées ici relèvent de techniques apparentées. 

Les motifs rappellent la disposition de micro-puces de circuits électroniques, une allusion à la domination de la technologie. L’ensemble témoigne des conséquences désastreuses du colonialisme en même temps qu’il en appelle à une vigilance face aux progrès de notre époque.

Activités et œuvres de l'artiste

In The Name of Progress

Renaissance

Creatura dada