Art Souterrain

Background

CÉLINE B. LA TERREUR

localisation : 1060 Boulevard Robert-Bourassa 

L'artiste

Céline B. La Terreur détient un diplôme de Maîtrise en arts visuels et médiatiques (UQÀM, 2002) ainsi qu'un Baccalauréat en beaux-arts (Concordia, 1999). Elle détient également un diplôme en études féministes du programme Women and the Fine Arts, Concordia, 1999).

Elle a présenté son travail en dans le cadre d'expositions individuelles en France (Galerie Jean-François Meyer, Marseille, 2011, Art Mandat, Barjols, 2011) et au Canada (articule, 2009, Galerie Joyce Yahouda 2008, 2006, 2002, Galerie B-312, 2001), ainsi que dans plusieurs expositions collectives et évènements au Canada (Journées de la Culture, 2011, Peinture extrême, Galerie Joyce Yahouda, 2010, Expansion, Galerie de l'UQÀM, 2010, Nuit Blanche à Montréal, 2010, 2008, le Festival International Edgy Women, 2006, le Montreal Underground Film Festival, 2006).

Son oeuvres ont été sélectionnées par Louise Déry lors d' «Expansion : les 40 ans de la Galerie de l'UQÀM» en 2010, et par Nicolas Mavrikakis pour l'événement Peinture extrême de la Galerie Joyce Yahouda la même année.

Céline B. La Terreur vit et travaille à Montréal.

L'oeuvre

Céline B. La Terreur est une artiste féministe qui s'intéresse aux phénomènes sociaux révélateurs de la condition et de l'affirmation des femmes. Sensible aux dimensions politiques et psychologiques, elle explore les aspirations et les fantasmes féminins et les liens qu'ils tissent entre féminité, pouvoir, liberté et masculinité. 

Ses oeuvres usent de différentes stratégies subversives dont l'engagement social, l'humour, l'outrance, la satire, le dérisoire, l'irrévérence et recourent tantôt aux symboles et codes romantiques, tantôt aux représentations féminines issues de la culture populaire musicale ou télévisuelle. En cela, l'artiste fait référence autant au début du féminisme au 19e siècle qu'à certaines de ses manifestations récentes dans la culture contemporaine.

Sa vidéo La tragédie divine: La tournée Celine B. La Terreur a été présentée à la galerie Joyce Yahouda, au Festival international du film de New York, au Marché du film de Cannes et à la 87e cérémonie des Oscars en 2015.

Si le travail de Céline B. La Terreur rend bien compte de la revendication des droits des femmes et de l'affirmation progressive de leur identité, il n'en constitue pas moins une forme de commentaire doux-amer sur un monde où elles font encore souvent face à l'incompréhension, à l'injustice et à l'inégalité.

-Pierre Dion

Céline B. La Terreur
Super Maman, 2010
épreuve numérique
Photo : Alana Riley

Céline B. La Terreur
Portrait de Sa Numinescence,2017
épreuve numérique
Photo : Richard-Max Tremblay, photographe officiel de Sa Numinescence

 

FLASHBACK DU FESTIVAL

FLASHBACK DU FESTIVAL

VOIR LA VIDÉO

Réserver

Toutes les nouvelles

Facebook Twitter Youtube Vimeo Vimeo